Rechercher

Le biodégradable, ça évolue !

En Europe, 25 millions de tonnes de produits en plastique sont fabriqués chaque année. Dont une grande partie est notamment utilisée pour les textiles et les emballages. L’hyperconsommation de plastique entraine une surproduction d’objets qui ne se désintégrèrent pas naturellement. Résultat, les détruire revient à accélérer de façon considérable le réchauffement climatique. Le biodégradable représente une alternative efficace et durable pour lutter contre cette pratique.





Paille en plastique, coton-tige, brosse à dents, gobelets… voici des objets du quotidien qui passent inaperçus. Pourtant une part majoritaire de la population mondiale ne pense pas à faire la relation entre ces produits et l’état de l’écosystème. Si l’ « éco-responsable » se dote peu à peu d’une voix dans un certain nombre de pays, le réflexe de consommer eco-responsable s’adopte plus lentement. Le biodégradable, le compostage ou encore le recyclage, sont des alternatives étudiées pour remédier au problème de la surproduction de produits plastiques.

Saviez-vous par exemple, que sur les 25 millions de tonnes de déchets plastiques générés dans l’Union Européenne chaque année, seul un quart est recyclé?

Le recyclage est en effet une des alternatives proposées pour atténuer les effets néfastes du plastique. Cependant son action seule est encore insuffisante. C’est pourquoi l’usage des matériaux compostables et biodégradables, commence à se démocratiser.


Comment consommer éco-responsable ?

Le recyclage

Le recyclage est une méthode de réutilisation de matériaux qui ne peuvent pas se dégrader naturellement dans l’écosystème. Contrairement au biodégradable, le recyclage utilise uniquement des matériaux qui ne se détruisent pas naturellement, comme le plastique. Ces matières sont donc transformées pour être utilisées une seconde fois. Donner une deuxième vie à des matières



Le biodégradable

Le biodégradable désigne donc, tous les objets pouvant se désagréger sans endommager l’écosystème. Les emballages et les objets biodégradables sont composés de matériaux naturels respectueux de l’environnement. Parmi eux, on retrouve également les matières compostables.

On considère qu’un objet est biodégradable lorsqu’il peut se décomposer à 90% en 6 mois dans la nature. En revanche, les matériaux compostables doivent pouvoir se décomposer en 3 mois dans des conditions maitrisées.




Pour le biodégradable comme pour le compostage, la sélection des matériaux utilisés est primordiale. Certains matériaux se décomposent plus efficacement et contrairement aux idées reçues, les objets produits avec, sont tout aussi solides qu’avec le plastique.


Les matériaux biodégradables les plus utilisés

Amidon de maïs, fibre de canne à sucre ou encore bambou sont aujourd’hui des matériaux très utilisés pour le biodégradable. Ils sont souvent associés à d’autres matières brevetées pour modifier la souplesse ou l’étanchéité du produit. Voici quelques matériaux permettant de produire un objet biodégradable.


La fibre de canne à sucre


La fibre de canne à sucre (la bagasse) est parfaitement adaptée aux emballages alimentaires. Produire des objets faits en cette matière, dégage de très faibles quantités de dioxyde de carbone. De plus, la bagasse résiste parfaitement à l’humidité et à la chaleur.




L’amidon de maïs


L’amidon de maïs permet de créer des matières comme le PLA. Celui-ci peut être mélangé à d’autres matériaux biodégradables pour apporter plus ou moins de souplesse aux produits. L’amidon de maïs permet notamment de créer des objets résistants à la chaleur. On s’en sert notamment pour fabriquer des lunch box ou encore des mugs réutilisables. Les mugs en PLA par exemple, peuvent résister aux fortes températures. De plus, cette matière confère à l’objet une étanchéité parfaite, que le mug soit utilisé au micro-ondes, au réfrigérateur ou dans un lave-vaisselle.


Le bambou

Le bambou est une plante ligneuse capable de pousser extrêmement rapidement.

En deux ans, le bambou peut atteindre 7 mètres. Le bambou consomme peu d’eau et sa production n’implique pas de produits toxiques. Il s’agit d’une matière très résistante et compostable. Le bambou est notamment utilisé pour les couverts, les gobelets, les lunch box etc… Son conditionnement est simple. Le bambou est d’abord compressé pour créer une pâte. Celle-ci pourra ensuite prendre la forme d’objets vastes et divers.


Vos produits en bambou pourront notamment être mis au réfrigérateur, au four ou au micro-ondes etc…







Le Kraft


Le biodégradable passe aussi par le papier. Mais pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du Kraft. Un papier compostable et écologique par excellence. Ce papier biodégradable présente la particularité de ne pas accentuer la déforestation par son usage. Le Kraft est une matière facilement personnalisable. Celle-ci est notamment utilisée pour créer des sacs et autres pochettes. Il s’agit également d’un matériau facilement recyclable.

Voici un bref aperçu des matériaux les plus adaptés qui sont utilisés pour la fabrication d’objets biodégradables. D’autres matériaux pourraient bien venir enrichir la gamme déjà existante.


Le développement du biodégradable est en marche!


Le biodégradable s’est imposé comme une alternative fiable à la surproduction de plastique.

Plusieurs centres de recherches travaillent sur le biodégradable pour étendre ses effets. C’est le cas au Japon par exemple. Le Japon est très touché par les problèmes de rejet de déchets plastiques sur ses côtes. L’assainissement des eaux est une problématique qui occupe les chercheurs. Plusieurs étudiants de la « Graduate School of Engineering » de l'université d'Osaka au Japon ont tenté de développer une alternative abordable à la production de plastiques classiques.



L’équipe est parvenue à créer un bioplastique réalisé à partir d’amidon et de cellulose. Si jusqu’ici plusieurs bioplastiques avaient vu le jour, les produire coutait extrêmement cher et leur résistance a suscité de nombreuses réticences. Cette équipe propose pour la première fois la production de bioplastique avec des matériaux abordables, résistants et peu couteux.


Bioplastique: la fabrication


Ce nouveau bioplastique est fabriqué à partir d’amidon et de cellulose. Ces deux éléments font naturellement partie des plantes. L’amidon est un composant présent dans les glucides tels que dans le maïs ou les pommes de terre. La cellulose est un polymère composant les cellules végétales.

Dans les versions de bioplastique déjà créés, le contact de l’eau altérait la résistance de la matière. Le bioplastique avait tendance à se désagréger, ce qui n’est pas le cas du plastique que nous connaissons. Produit grâce au pétrole, le plastique classique permet une entière étanchéité.

L’équipe d’étudiants japonais a mis au point une nouvelle technique pour améliorer la résistance du bioplastique. En effet, en associant une membrane en amidon avec des fibres de cellulose microscopiques, la résistance de la matière est bien plus performante.

Là où les bioplastiques précédants gonflaient au contact de l’eau, celui-ci est parfaitement étanche. De plus, ce bioplastique présente un haut niveau de biodégradabilité une fois plongé dans l’eau de mer pendant une longue durée. Ce plastique représente donc une potentielle solution au problème du grand nombre de débris plastiques rejetés dans la mer.

Le phénomène du « biodégradable »

Opter pour la fabrication de produits biodégradables est une perspective que de nombreuses entreprises choisissent progressivement. Du remplacement des pailles, des touillettes et des sacs à linge sale dans les hôtels, jusqu’à la création de vêtements, le biodégradable gagne du terrain.

Certaines entreprises y voient un moyen de participer à l’écologie et de redorer leur image. C’est le cas de l’entreprise L’Oréal qui a annoncé qu’elle vendra certains de ses tubes en carton dorénavant. L’entreprise affirme que ces emballages pourront être compostables.


D’autres voient en le « biodégradable », l’occasion de tenter de nouvelles expériences. En janvier dernier, la créatrice Stella MacCartney a lancé le premier jean biodégradable. Une première mondiale qui en inspirera sûrement beaucoup d’autres.

6 vues

PACK'IN BIO

VOTRE PARTENAIRE DANS LA TRANSITION ECOLOGIQUE DE VOS EMBALLAGES

©

PROJET SUR MESURE

RESPECT DE L'ENVIRONNEMENT

LIVRAISON PARTOUT EN FRANCE

  • Facebook - Pack'In Bio
  • Instagram - Pack'In Bio
  • LinkedIn - White Circle

PACK'IN BIO - MARQUE DE: