Rechercher

Vaisselle écologique réutilisable : objectif zéro déchet

Dernière mise à jour : oct. 12

Favoriser la vaisselle écologique réutilisable, notamment dans le secteur de la restauration rapide, est l’un des points développés dans la loi anti-gaspillage. Dès le 1er janvier 2023, il sera, en effet, interdit d’utiliser de la vaisselle jetable pour les repas pris sur place. Exit la vaisselle à usage unique, place à vaisselle réutilisable. Certaines enseignes ont déjà pris les devants sans attendre la date butoir. Le processus est donc déjà en route. Qui est concerné en priorité? Quels sont les matériaux à privilégier ? Le réutilisable est-il vraiment la meilleure solution ?


Vaisselle écologique réutilisable : qui est concerné ?

Si le secteur de la restauration rapide est en premier lieu concerné, il est loin d’être le seul. Entreprises, particuliers, une nouvelle demande se dessine pour la vaisselle écologique réutilisable.

La restauration rapide

Plusieurs enseignes de restauration rapide n’ont pas attendu pour proposer des solutions. Mcdonald's teste ainsi depuis plusieurs mois en France de la vaisselle écologique réutilisable pour les repas pris sur place. Cela représente tout de même 50% des ventes. Rien que pour cette enseigne, cela pourrait éviter la production d’environ 15 000 tonnes de déchets par an selon l’association Zero Waste.

Les restaurants

Depuis le 1er juillet 2021, le « doggy bag » est devenu obligatoire dans les restaurants. Ces derniers sont désormais tenus de proposer à leurs clients de la vaisselle écologique réutilisable ou recyclable pour emporter leurs restes.

La livraison de repas

Ce secteur est partie prenante de l’effort entrepris pour la réduction des déchets. Une attitude éco-responsable qui a conduit la société Deliveroo à proposer en test à ses clients la livraison dans des contenants réutilisables.

Les entreprises

Les entreprises, qui jusqu’à présent, proposaient à leurs salariés gobelets, bouteilles d’eau et vaisselles en plastiques, sont également concernées. Au-delà d’un usage interne, la vaisselle écologique réutilisable devient aussi un objet marketing et de promotion. En y ajoutant le logo ou le nom de la marque, elle intègre désormais la gamme de cadeaux offerts aux clients.

Événementiel

La vaisselle en plastique pour les cocktails et événements festifs est interdite. L’emploi de vaisselle à usage unique à faible répercussion environnementale est désormais la règle. Même dans les festivals d’été et les concerts, de la vaisselle écologique réutilisable peut être proposée.

Loisirs

Pour les activités de camping, pour les pique-niques, la vaisselle jetable est souvent privilégiée pour son côté pratique.

Néanmoins, la vaisselle écologique réutilisable a également sa place dans ce type d’activité. Le poids est souvent le critère qui encourage l’utilisation des ustensiles à usage unique. Or, la vaisselle réutilisable est également une bonne option. Les matériaux utilisés pour fabriquer la vaisselle écologique réutilisable sont de plus en plus plus légers. Et cela convient plus à un objectif zéro déchet.



Vaisselle écologique réutilisable : quelle matière première favoriser ?

Lorsque l’on parle de vaisselle écologique réutilisable, plusieurs options sont possibles. Assiettes, couverts, mug, lunch box, verres, tous les ustensiles de cuisine peuvent être déclinés dans des matières sans plastiques et compostables, 100% biodégradables. Bien évidemment, ils sont non toxiques avec 0% de BPA (bisphénol).

Le PLA

Le PLA (acide polylactique ou en anglais polylactic acid) est un polymère biodégradable qui peut être obtenu à partir d’amidon de maïs. Cette matière première est utilisée tant pour la vaisselle écologique à usage unique que réutilisable. Le terme de “bio plastique'' est également souvent utilisé lorsque l’on parle de PLA.

Le CPLA

Le CPLA est un bio-polymère composé d’amidons végétaux renouvelables (PLA), principalement fabriqué à partir du maïs et mélangé avec d’autres produits, comme la chaux. Il a l’avantage de mieux résister à la chaleur (jusqu’à 85 degrés).

Le bambou naturel

Cette matière est une excellente alternative aux produits plastiques et bien plus respectueuse de l’environnement. La vaisselle écologique réutilisable faite à partir de ce matériau peut être utilisée à chaud. Sa résistance à la chaleur va de -20° à +180°, ce qui rend son utilisation particulièrement intéressante.

Attention, il ne faut pas confondre bambou et fibre de bambou. Pour la vaisselle réutilisable, il faut choisir celle constituée à 100% de bambou et non de fibres de bambou. Ces dernières sont mélangées avec un polymère, généralement de la mélamine, considérée comme du plastique. C’est ce que l’on appelle le bambou mélaminé, un produit considéré comme non-stable. Il n'est plus destiné à entrer en contact à chaud avec des aliments. Il existe en effet un risque que certaines particules migrent vers les aliments.

La recherche en matière de nouveaux matériaux éco-responsables est en constante évolution. Il faut s’attendre à voir de nouvelles matières apparaître sur le marché.


Vaisselle réutilisable : vers le zéro déchet



La loi a posé les conditions pour réussir à réduire au maximum les déchets à fort impact environnemental. L’objectif zéro déchet n’est plus un vœu pieux. Mais il doit encore entrer dans les habitudes citoyennes. L’impulsion du législateur est donc ici primordiale.

L’objectif final est d’arriver à la fin des produits en plastique à usage unique d’ici 2040. De nombreux efforts ont déjà été réalisés. Les verres, gobelets, pailles, touillettes et assiettes en plastiques sont désormais interdits de vente en France.

Privilégier les produits compostables et entièrement recyclables à usage unique est un bon choix lorsqu’il n’y a pas d’autres solutions envisageables.

Mais en optant pour de la vaisselle réutilisable, on agit directement sur la quantité de déchets. En règle générale, les gobelets et assiettes réutilisables ont une empreinte écologique nettement plus faible que la vaisselle jetable, ce qui signifie qu’ils ont un impact beaucoup plus faible sur l’environnement.

L’objectif zéro déchet passe de manière évidente par l’emploi de vaisselle écologique réutilisable à chaque fois qu’il est possible de le faire.

C’est la raison pour laquelle elle deviendra obligatoire dans la restauration rapide pour les repas pris sur place dès le 1er janvier 2023.

Il faut clairement sortir du “tout jetable”. Cependant, certains émettent déjà des bémols à l’utilisation de la vaisselle écologique réutilisable.


Vaisselle réutilisable: vraiment plus respectueuse de l’environnement ?



Si objectivement, la réponse est positive, d’autres facteurs peuvent entrer en ligne de compte. Oui, l’impact est évident en termes de déchets. Mais cela implique aussi que les ustensiles doivent être lavés. Il faut donc également prendre en compte d’autres critères pour calculer le réel impact écologique de la vaisselle réutilisable.

Si l’on ajoute l’eau, l'électricité, le détergent, y gagne-t-on vraiment ?

Or, les études en la matière ne sont pas assez nombreuses, ou trop anciennes, pour tirer de réelles conclusions.

Une étude réalisée en 2007 par l’Institut de recherche néerlandais TNO a conclu que les lave-vaisselles, de la restauration en particulier, consomment tellement d’électricité qu’ils annulent partiellement ou totalement les avantages des gobelets à café réutilisables. D’autres études, plus récentes, mettent en avant le problème lié à l’utilisation de l’eau nécessaire au nettoyage.

Alors, que choisir ? Vaisselle écologique réutilisable ou la vaisselle bio compostable à usage unique ?

En attendant de nouvelles avancées qui permettront une meilleure analyse de l’impact réel du réutilisable, il faudra se conformer à la loi. C'est-à-dire utiliser de la vaisselle éco-réutilisable lorsque c’est exigé (restaurant, fast food...). Pour le reste, il faudra évaluer le besoin réel et le côté pratique. Le reste est juste question d’idéologie.

71 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout