Rechercher

Astuces infaillibles pour constituer une vaisselle en bambou naturel

La vaisselle en bambou naturel a le vent en poupe dans les cuisines des consommateurs soucieux de l’environnement. Le bambou est fréquemment utilisé pour la fabrication de bols, lunch box, assiettes, récipients, couverts etc… L’utilisation d’ustensiles entièrement réalisés en bambou naturel ne représente aucun risque pour la santé et respecte entièrement la réglementation en vigueur. Ainsi, le bambou naturel est notamment très adapté à la consommation de produits alimentaires et s'entretient facilement. Toutefois, pour obtenir tous les effets bénéfiques d’une vaisselle en bambou, encore faut-il bien choisir ses ustensiles. Découvrez dans cet article, les pièges à éviter lors de la sélection de votre vaisselle en bambou.





La vaisselle en bambou est-elle adaptée au contact avec les produits alimentaires?


L’usage des produits en plastique à usage unique est interdit depuis le 1er janvier 2020. Ainsi, les grandes surfaces, les entreprises et les consommateurs entament l’année 2021, avec de nouveaux standards de consommation. Les ustensiles à usage unique existent encore, seulement, ces instruments sont davantage fabriqués en papier, en bois, en kraft etc…


Le bambou comme substitut au plastique


Toutefois, certains consommateurs recherchent d’autres ustensiles substituables au plastique mais tout aussi résistants. C’est là que la vente d’objets en bambou entre en jeu. Plus léger que le verre, plus facile à produire que le bois ou le papier, le bambou est une matière miraculeuse.


Il s’agit avant tout d’une plante dont la croissance est particulièrement rapide avec peu de ressources. En effet, cette plante poussant en tiges détient le record de la croissance la plus rapide au monde. À raison d’une croissance de 7 mètres tous les deux ans.


Poussant en longueur, le bambou nécessite moins d’espace pour grandir et consomme moins d’eau que le bois. Enfin, l’empreinte carbone induite par la fabrication de vaisselle en bambou est infiniment plus faible que les ustensiles en plastique. Pour finir, une grande majorité de ces objets sont biodégradables ou compostables.


Les atouts des couverts en bambou


Assiette, bol, cuillère et couverts en bambou, d’une manière générale, sont des ustensiles extrêmement simples d’utilisation. Notamment lors de la préparation des repas. Les couverts en bambou sont solides, réutilisables et biodégradables pour la plupart.


Certaines sociétés comme Pack’In’Bio proposent même des couverts en bambou réalisés à 100% en bambou naturel. Enfin, les couverts en bambou que présente Pack’In’Bio sont également personnalisables et peuvent arborer le logo d’une société par exemple.


Des ustensiles de cuisine résistants


Les ustensiles en bambou, en plus d’être faciles à fabriquer industriellement, sont très résistants. Les tiges de bambou sont cultivées de manière écoresponsable pour ne pas épuiser les sols.


Ensuite, ces dernières sont broyées avec leurs fibres. Les broyer permet de réaliser une pâte malléable qui sera compressée pour la fabrication d’objets destinés à être en contact avec notre alimentation.


Les couverts en bambou, comme certains autres ustensiles peuvent être placés en machine à laver, dans un micro-onde, au réfrigérateur ou au congélateur. Ces derniers résistent à des températures comprises entre -20° et 160° degrés Celsius.


Les pièges à éviter dans le choix de votre vaisselle en bambou


L’action de la répression des fraudes Dgccrf


Si l’Union Européenne a décidé d’agir pour la suppression des objets en plastique à usage unique en 2020, elle a également accru les contrôles sur les produits fabriqués en bambou. La répression des fraudes dgccrf a effectué au début de l’année 2020 des dizaines de rappels de produits en bambou.


Le bambou étant une plante et non un bois, certaines entreprises mélangent le bambou avec d’autres matériaux nécessitant d’être agglomérés. La chaleur aurait provoqué une migration de certains composants vers les aliments lors des repas. Pour cause, de la matière mélamine - formaldéhyde serait mélangée au bambou. Ce composant chimique habituellement inoffensif peut être toxique et risqué pour la santé, une fois exposé à la chaleur. Ces derniers sont cancérigènes, dangereux pour les reins ou pour un bébé.





L’alerte de 60 millions de consommateurs


L’organisme 60 millions de consommateurs a notamment alerté ses lecteurs sur l’usage de ces ustensiles présentant de la mélamine dans leur composition. La revue appelle à la prudence concernant cette substance causant des problèmes de santé, notamment aux reins. La Dgccrf aurait repéré un taux d’anomalie de 13,8% sur les objets en bambou et la migration de certains composants dans la nourriture en 2013.


Toujours selon 60 millions de consommateurs, les objets fabriqués en bambou mélangés à des matières chimiques et poudre de bambou, présentent des risques pour les nourrissons. En revanche, un objet fabriqué en bambou pur est reconnu inoffensif pour la santé car il ne présente aucun risque chimique.


Se méfier de la vaisselle qui n’est pas à 100% en bambou


Éviter la migration de composants vers les aliments est très simple. Il suffit de bien étudier la composition des ustensiles en bambou. En effet, privilégiez en priorité les objets fabriqués à 100% en bambou. Qu’il s’agisse d’une lunch box, d’une assiette, d’une cuillère, etc.. Certains ustensiles sont directement taillés dans le bambou. Ils ne représentent donc aucun risque chimique.



Pack’In’Bio présente une jolie sélection de produits uniquement fabriqués en bambou. Certains composants peuvent toutefois être mélangés au bambou pour en augmenter la résistance. Toutefois, ces substances sont reconnues fiables et sans risque pour la santé.


Quels critères faut-il privilégier dans le choix de votre vaisselle en bambou?


1- Vérifiez les certifications

Les certifications occupent toujours une place importante dans le choix d’un produit écoresponsable. En outre, c’est ce qui aide le consommateur à distinguer un produit de qualité d’un produit mis en valeur par argument marketing.


Pour cela, il doit être attesté par le vendeur que le bambou a été récolté de façon responsable. Ainsi sa culture de la plante ne provoquera aucun épuisement des sols, ni des ressources utilisées pour le produire.


Le bambou fait partie de la famille des herbes et non des bois. C’est pourquoi, le bambou n’est pas soumis à la même réglementation. Ainsi, beaucoup ne certifient pas leurs produits car ce n’est pas obligatoire. Cependant, certaines entreprises demandent une certification à la FSC (Forest Stewardship Council) assurant une gestion responsable des forêts. Cet organisme fait entrer dans sa chaîne de contrôle les produits comme le bois, le papier, la viscose, le liège, mais aussi le bambou.



2- Lire les composants présents dans la vaisselle en bambou

La nature des composants mélangés au bambou est extrêmement importante pour reconnaître une vaisselle solide, saine et réutilisable en bambou. Privilégiez toujours les objets réalisés à 100% en bambou. Cela signifie qu’ils ont été taillés directement dans la matière ou ne sont fabriqués qu’à partir de cette plante.

Évitez surtout le bambou mélaminé ou le formaldéhyde dans sa composition, cela peut être toxique pour la santé. Ces derniers sont souvent utilisés dans de la résine pour fixer le manche des ustensiles en bambou. S’il est fait mention de ce type de substance, passez votre chemin.


3- La vaisselle bambou: un bon plan?

Rapprochez-vous des entreprises spécialisées dans la production d’objets en bambou. Ces dernières vivent de leur production. Vous aurez plus de chances de trouver des produits de qualité et des personnes disponibles pour répondre à vos questions!

3 vues0 commentaire